1M2J3MOTOS

MOTOCLUB D'OTTANGE ET UNE ROSE UN ESPOIR SECTEUR OTTANGE(57)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  météo  ConnexionConnexion  
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» ça pourrait bien être "NOUS"
Hier à 9:08 pm par patrick.eustacchio

» JEFF
Hier à 6:16 pm par cyrille

» naissance
Hier à 1:56 pm par Cathy57

» La Haute société
17/8/2017, 9:14 pm par patrick.eustacchio

» un peu d'Anglais..............
17/8/2017, 9:11 pm par patrick.eustacchio

» DUNKERQUE 4 JOURS
15/8/2017, 8:09 pm par Admin

» Bon jeudi
11/8/2017, 8:43 pm par dede 57

» nouvelle commande:
11/8/2017, 12:02 pm par Michael

» Un nouveau marquage au sol pour protéger les motards?
10/8/2017, 9:50 pm par patrick.eustacchio


Répondre au sujetPartagez | 
 

 la cite de notre papy......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4524
Age : 55
Localisation : Ottange France
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: la cite de notre papy......   6/4/2017, 7:09 pm

Ottange : « Les » Sainte-Barbe un quartier à part

Les cités Sainte-Barbe constituent l’un des quartiers d’Ottange les plus caractéristiques de la période des mines de fer. L’ambiance qui régnait dans cette impasse était également spécifique.





Composée d’immeubles relativement importants et de même architecture, le quartier Sainte-Barbe est particulier à plusieurs titres. Plutôt qu’une impasse, c’est une sorte de cour, un bâtiment fermant le fond. Avant le développement de l’automobile, cette disposition assurait une réelle tranquillité aux habitants. « Il y avait des arbres et la rue était bombée », se souvient Jean Padeletti qui vit dans ce quartier depuis son enfance. "Les" Sainte-Barbe étaient comme un petit village, tout le monde se connaissait, beaucoup d’habitants étaient d’origine italienne. « Aux beaux jours, la rue était animée, les gens sortaient, installaient des chaises devant leur porte, parfois une table pour jouer aux cartes, quelques adultes jouaient à la pétanque, les filles à la marelle et les garçons au ballon, de temps en temps une vitre volait en éclats mais la colère de l’habitant ne durait pas longtemps, l’incident se réglait à l’amiable ».
En hiver, les bagarres de boules de neige et les parties de traîneau amusaient les jeunes. « Il y avait plus de neige que maintenant ». Jean se souvient aussi du Tour de France. « Nous l’écoutions à la radio, puis un jour un voisin a acheté un téléviseur, le premier du quartier, il ouvrait sa fenêtre pour nous permettre de voir la course, c’était magique. »
Deux familles par entrée
Construits en 1926 pour loger les mineurs, les immeubles comportent deux ou quatre logements sur deux niveaux. « Dans ma jeunesse, il y avait une famille au rez-de-chaussée et une autre à l’étage, cela posait parfois quelques problèmes de voisinage, d’autant plus que certains foyers élevaient, à l’arrière, de la volaille, des lapins et parfois même un cochon. »
Les bâtiments étaient séparés par des jardins, maintenant des garages les ont remplacés. « Il y avait aussi des jardins derrière les deux rangées de maisons, nous cultivions nos légumes, maintenant rares sont ceux qui jardinent. » Jean évoque cette période. « Les enfants devaient aider les parents pour les travaux de jardinage et pour soigner les bêtes. » Naturellement, de nombreuses idylles se sont nouées dans cet espace. Marie-France, l’épouse de Jean cite plusieurs couples. « Certains sont restés fidèles au quartier. » Maintenant, presque tous les habitants sont propriétaires et, même si les temps ont changé, si la rue n’est plus un lieu de jeux et de rencontres, la convivialité perdure. « Le quartier reste agréable, pas trop de circulation, proche de la forêt. »

_________________




 


la moto entre amis ya rien de mieux !!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1m2j3motos.forumzen.com
patrick.eustacchio

avatar

Nombre de messages : 1406
Age : 64
Localisation : 7 cité sainte barbe ottange
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: la cite de notre papy......   6/4/2017, 10:29 pm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascale
Admin
avatar

Nombre de messages : 1406
Age : 53
Localisation : ottange
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: la cite de notre papy......   7/4/2017, 7:15 am

c'est ce qui devrait exister dans chaque village ,la convivialités .............
le respect ,l'entraide ,l'amitiée ,la bonne ambiance entre voisins ,tout ca ce perds...........

en tout cas bon "reportage" pour le quartier des sainte barbe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude

avatar

Nombre de messages : 1316
Age : 58
Localisation : 1 rue du Grauve 57840 ottange
Date d'inscription : 23/05/2012

MessageSujet: Re: la cite de notre papy......   7/4/2017, 8:35 am

Mes grands-parents y habitaient . Très bons souvenirs .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dede 57

avatar

Nombre de messages : 1037
Age : 54
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: la cite de notre papy......   7/4/2017, 1:21 pm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biloba57

avatar

Nombre de messages : 242
Age : 39
Localisation : rochonvillers
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: la cite de notre papy......   7/4/2017, 7:13 pm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la cite de notre papy......   

Revenir en haut Aller en bas
 
la cite de notre papy......
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bon anniversaire à notre papy .:/ playmobile \:.
» Montpellier-Nantes avec notre PAPY :)
» Où est notre papy national
» Petite pensé pour notre ami bouboul
» une petite pensée pour notre défunt ami Jean-Marie ....

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
1M2J3MOTOS :: MESSAGERIE GENERALE :: MESSAGE GENERAUX-
Répondre au sujetSauter vers: